Même pas drôle

Cette opération commerciale venue d’Outre-Atlantique, mal déguisée en tradition celtique inoffensive, qu’on appelle Halloween me tape sur les nerfs. A part enrichir un peu plus les vendeurs de superflu, je n’y vois aucun avantage. Pourtant j’aime les enfants. Et j’aime faire la fête bien que j’en sois une pratiquante très occasionnelle. Mais cette pseudo fête, pseudo occasion de réjouir les enfants en les faisant mendier, au mieux des bonbons, au pire de l’argent, et proférer des menaces en cas de refus…c’est pathétique de bêtise. Les enfants ont déjà tant d’occasions…en savoir plus

Qui sait quoi de qui ?

Je n’aimerais pas être à la place de Aug San Suu Kyi. Non. Lâchée et lynchée par l’ensemble des médias alors qu’on ne sait pas pourquoi elle semble indifférente au sort des Rohingyas manifestement maltraités. Mais je n’aimerais pas être à sa place… Et je m’interroge. Pour qu’une femme de ce courage et de cette trempe se taise, il faut qu’elle ait un revolver, non pas sur le front, mais sur celui de gens qui lui sont chers, sa famille, ses amis… Peut-être même que le chantage porte sur des…en savoir plus

Imposture manifeste.

Il se dit philosophe. Dans les médias, il fait, sans scrupule, de l’ombre à Narcisse. Sur les ondes de Radio France, il est chez lui. La presse le cite et l’invite et l’interviewe à pleines pages. Il parle de sujets que les journalistes, animateurs et chroniqueurs habituels ne connaissent pas. Il ne souffre donc d’aucune contradiction. Et que dit-il ? Il tourne en boucle sa haine de ce qu’il nomme sans jamais lui donner de définition le « judéo-christianisme ». Il tire de l’histoire tous les éléments qui, séparés avec soin de leurs…en savoir plus

Héros de papier journal…. (pour recueillir les épluchures)

Nous sortons tout juste d’une intense période électorale. On a frisé l’overdose de débats, commentaires, analyses, prévisions, sondages, et re-débats… Les élections sont passées. Que je sache, aucune irrégularité n’est à déplorer. Les résultats sont donc ceux d’une expression démocratique en bonne et due forme. Ouf ! Alors, puisqu’il faut de l’opposition pour apporter un jeu propice au bon fonctionnement d’une démocratie, peut-on espérer que cette opposition fasse correctement son travail ? A savoir s’opposer….sur de la matière à débattre. Pas sur des anticipations de décisions supposées et redoutées, bien entendu effrayantes…en savoir plus

Excès de zèle, défaut d’ailes…

     Ce matin-là, je me rends au marché de cette ville de France qui ressemble à toutes les villes de nos belles régions. Les mains chargées de flyers annonçant la représentation de mon spectacle Et si Dieu était laïc (co-auteuse et metteuse en scène : Odile Menant),  je dépose sur le sol une simple planche sur laquelle est punaisée l’affiche, et me prépare à appâter le chaland. D’autres tendent des publicités, ou des programmes électoraux, campagne pour les législatives oblige. Quand arrive le préposé municipal…désapprobateur : « Je n’ai pas été prévenu que vous…en savoir plus

Des arbres ? Pftt !

Le monsieur est content. Ses importantes fonctions dans la cité lui ont permis de réaliser une extension du bâtiment administratif local. Il est fier le monsieur. Il dit à tout vent que c’est son œuvre. Que c’est grâce à lui. Que ça fait des bureaux plus fonctionnels. Que c’est moderne et tout. Pour ce faire, les arbres quinquas qui couvraient de leur ombre et de leurs chants d’oiseaux les heureux passants ont du être abattus. Sans état d’âme. Et quand on le lui rappelle, le monsieur, il fait mine de…en savoir plus

Démocratie en cours d’engloutissement

Quand la grande décharge internet, forte de son anonymat triomphant et de ses combines d’initiés, ces aristos des temps post-modernes, pollue les campagnes électorales au point de peser sur les urnes, c’est la démocratie qui est bafouée. Ça n’a pas l’air d’émouvoir les chantres du tout-numérique, ces naïfs coupables d’inconscience consentie. Le boulevard qui va accueillir les prochains dictateurs se pave dès maintenant de leur aveuglement.

La foi des chrétiens (aussi) est respectable…

A Noël, les chrétiens (de conviction) ne fêtent pas un petit Jésus en sucre d’orge sur fond de clochettes et de fausse neige. Ils ne virent pas gagas, areuh-areuh devant des débauches d’animaux en peluche. Ils n’intronisent pas une fois de plus les enfants en rois capricieux et insatiables. Ils n’exigent pas que la messe de la nuit soit celle d’un folklore suranné. Ils ne fêtent pas le triomphe consumériste non plus. A Noël, les disciples du Christ fêtent la venue toujours renouvelée, jour après jour, de Celui qu’ils appellent…en savoir plus

Mise au point contre mise aux poings.

Non, rien ne peut justifier que des innocents soient délibérément tués parce qu’ils sont membres d’une société dont on désapprouve le mode de vie. Justifier signifie ici répondre d’une action en la qualifiant de bonne, et donc nécessaire. Cela revient à la légitimer, à la verser sur le versant du Bien. Pourquoi rappeler ces évidences ? Parce que j’entends souvent, trop souvent, des personnes qui veulent nous faire croire que les attentats perpétrés sur le sol occidental ne seraient que la réponse du berger à la bergère. « Ils nous…en savoir plus

Effondrements

Un balcon d’immeuble s’effondre, écrasant les balcons inférieurs, bilan tragique : des jeunes perdent la vie, d’autres porteront des séquelles pour le restant de leurs jours. A Angers, comme à Bordeaux, comme ailleurs, personne ne s’explique cette fragilité de bâtis même pas anciens. Construits au cours des 20 dernières années, ils présentent en réalité des défauts multiples, de ce genre de « détails » qui pourraient signaler un triple déficit : – déficit de conscience professionnelle : on sait qu’on ne fait pas les choses pile- poil dans les règles…en savoir plus

Mensonge

Tant qu’on ne sait pas stopper la radioactivité échappée par accident des centrales nucléaires, ou produite par leurs déchets, fussent-ils profondément enterrés, ou répandus par actes guerriers, l’électricité qui en sort ne peut être présentée comme une énergie propre. Alors pousser au tout-électrique quand 80% de notre électricité vient du nucléaire en prétendant qu’elle ne pollue pas relève d’une propagande dure. C’est-à-dire du mensonge intentionnel. Marie-Christine Bernard Octobre 2016

Triste voile

« Qu’elles s’habillent comme elles veulent ! » entend-on partout à propos du burkini. Comme elles veulent, vraiment ? Le choix entre « pas de baignade » ou burkini. Le choix entre burkini ou humiliation. Le choix entre honte de soi ou burkini. Le choix entre burkini ou culpabilité. Liberté , vraiment ? Celle qui manifeste le respect de soi, le regard positif sur sa personne, la capacité de travailler sur soi pour se libérer de ce qui entrave le plein épanouissement de tout son être au soleil duTrès-Haut ? Celle affranchie de toute…en savoir plus

Les sanglots longs des violons qui déconnent…

C’est reparti ! Les medias sortent les violons pour faire pleurer dans les chaumières sur le sort de ces enfants qui-ne-partent-pas-en-vacances. Sans s’interroger sur ce qu’ils appellent « partir en vacances », ni sur les raisons de ces non-départs, loin d’être toujours d’ordre financier, ni sur les alternatives parfois préférées des enfants eux-mêmes, comme par exemple de passer enfin du temps avec leur parents, chez eux, agrémenté de quelques sorties sympas en famille. Aucun ne relèvera non plus les efforts de beaucoup de municipalités pour offrir aux enfants et aux…en savoir plus

Comme le tango

Mon coup de colère de mai a pu être mal entendu. C’est en pensant aux personnes magnifiques que peuvent être les prêtres parfois, et en leur hommage, qu’il m’a semblé nécessaire de les distinguer du cléricalisme et de ses ravages. Je ne veux blesser personne, mais je dénonce avec force, oui, le cléricalisme en tant que système : de gouvernement, et de pensée. Et en effet, si tous les prêtres ne sont pas atteints de cléricalisme aigu ou chronique, beaucoup de non-prêtres « plus cathos que les cathos », le sont hélas…en savoir plus

Catho pas catho

Le système clérical catholique est une catastrophe. C’est ce système d’organisation qui fait tout reposer sur les épaules d’hommes célibataires ayant reçu le seul sacrement, celui de l’Ordre, interdit aux femmes (dans ce système), ce qui est déjà en soit un contre témoignage : ils sont ordonnés prêtres, parmi lesquels sont cooptés les évêques. Dans ce système ils reçoivent le monopole du gouvernement (le pouvoir d’organisation), de l’enseignement (pouvoir de la prédication), et de la liturgie (le pouvoir du symbolique, dont celui de conférer les sacrements). Aucun contre-pouvoir ne vient…en savoir plus

Fausse bonne idée caractérisée

Le gouvernement a annoncé une augmentation du nombre d’aumôniers musulmans affectés dans les prisons. Voilà encore une très mauvaise idée. Puisque en effet de nombreux détenus sont assez vulnérables pour risquer de verser dans la radicalisation, n’ont-ils pas plutôt besoin de psychologues, voire de psychiatres pour les têtes déjà bien brûlées, que d’aumôniers qui verront, s’ils sont dans la mesure républicaine, leur légitimité par eux contestée ? Le budget n’étant pas extensible, cela fera moins d’aumôniers chrétiens. Les aumôniers chrétiens, traditionnellement, visitent tous les prisonniers qui souhaitent les rencontrer, quelle…en savoir plus

Que les marioles se la bouclent !

Les arbres ne sont responsables d’aucun accident de la route. Qu’on se le dise ! Comme le sol de la planète n’est responsable d’aucun crash d’avion. Comme aucune pente enneigée n’est responsable d’une chute en ski. Il revient aux personnes d’exercer leur liberté de conduire, de voler, de glisser en prenant leurs responsabilités, c’est-à-dire en assumant, c’est-à-dire en prenant sur eux, les risques encourus par la vitesse, la fatigue, l’impréparation, le manque d’attention, l’excessive témérité, et cette dose de vanité qui pousse au n’importe quoi. Et laissons les arbres continuer…en savoir plus

Qui capte quoi de qui ? Sérieux !

Tant que les représentants des religions continueront de se pavaner entre hommes en essayant de nous faire croire qu’ils ont tout compris sur Dieu et par conséquent sur nous, le monde, le passé, le présent et l’avenir, sur ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas faire, ce qu’il faut refaire et ce qu’il faut défaire, la planète continuera de tourner de travers. Et la foi sera en souffrance. La vie de la vie empêchée. Marie-Christine Bernard Février 2016

Ces jeux qui n’en sont plus

Quand l’enfant a surgi devant moi, j’ai laissé échapper un cri de surprise. Une cagoule sur la tête ne laissait voir que deux yeux surexcités qui accompagnaient des onomatopées en rafale chargées de traduire le geste, celui de tirer avec une mitraillette (en plastique mais très réaliste), l’enfant m’avait prise pour cible, fictive certes, mais cible quand même. A peine ai-je eu le temps de lui dire que son jeu n’était pas drôle du tout et qu’il n’avait pas le droit de cacher son visage, qu’il avait déjà disparu dans…en savoir plus

Constat

En réalité, On n’accueille pas les migrants. On les laisse entrer. Puis s’entasser sur les trottoirs. Puis monter de bric et de broc, et de cartons et de chiffons, des bidonvilles vite insalubres. Puis souffrir de froid, de faim, nourris de faux espoirs, d’illusions télévisuelles, de discours ronflants et nobles et inopérants. Puis s’abîmer encore la santé déjà délabrée. Puis survivre entre violences et trafics. Puis s’embourber encore Jusqu’à la nausée Jusqu’à la colère Forte et dévastatrice comme l’ont été le rêve ou le désespoir qui les ont poussés là….en savoir plus

Ré-flé-chir : urgence !

Choisir d’inviter à un rassemblement catholique diocésain une pointure nationale du Front National en pleine ascension électorale et rompue aux ficelles de la comm’, c’est quoi au juste ? Naïveté coupable ? Rouerie hypocrite ? Démagogie ? Simple vanité médiatique ? Pas raisonnable en tout cas. Et en cela pas très catholique… Mais ce n’est pas encore le plus grave. Le plus grave, c’est la consternante pauvreté de l’argumentation des opposants à cette invitation. Sauf exception, c’est une position de principe : on ne veut voir personne de cette mouvance…en savoir plus

Radioxit ?

Mi-juillet, et nous sommes toujours dans le feuilleton Grexit ou pas Grecxit. Vu de la fenêtre de mon oreille radiophonique, il semble que rien n’a bougé depuis…des mois, voire des années. On oscille entre des vues en trompe-l’œil qui annoncent la catastrophe de façon imminente, ou la dernière chance pour l’éviter, ou l’ultime limite avant l’explosion, ou l’implosion de la Grèce, de l’Europe, de l’euro, c’est selon, prédictions reconduites ad nauseam. La situation nous est présentée de façon très binaire. Selon la sensibilité politique du commentateur, le méchant est soit…en savoir plus

Rage

A la radio, une femme qui crie plutôt qu’elle ne parle. Fuyant les combats de daech, elle a rejoint un camp de réfugié à la frontière de la Turquie où des milliers de Syriens s’entassent avec leurs angoisses et leurs paniques. La femme crie qu’elle voyait d’où partaient les tirs de l’artillerie barbare. Sans jumelle, sans carte, sans matériel sophistiqué, de ses propres yeux, et pendant des jours, elle et ses compatriotes pouvaient suivre l’avancée conquérante. Alors elle crie. Elle crie la seule question qui vaille, celle qu’on se pose…en savoir plus

Insulte

Un soi-disant intellectuel a cru bon de sortir un livre pour faire croire au monde entier que les manifestations des 11 et 12 janvier dernier en France étaient des horribles expressions de racisme et d’islamophobie…Il va jusqu’à dire qu’il a eu honte d’être français en voyant ces foules défiler dans tout le pays. Il est bien entendu invité dans tous les médias où il étale sans vergogne : 1) ses amalgames : car si protester contre le terrorisme islamiste revient à protester contre l’Islam, c’est le signe qu’il amalgame l’un…en savoir plus

Cynisme ? manipulation ? haine ? Connerie.

Comment comprendre qu’il y ait eu opposition de la part de (qui ?) la Ratp à ce que soit apposé sur les affiches du spectacle des Prêtres (ceux qui chantent) la mention « Au profit des chrétiens d’Orient » ? La laïcité n’interdit pas l’usage du mot « chrétien » que je sache ! Quant à l’argument qui prétend inopportun de faire référence à un conflit en cours…c’est d’un tel cynisme qu’on en reste sans voix, étranglé d’indignation en ce qui me concerne. Je suis pourtant connue pour ma capacité…en savoir plus

On est mal.

Au 20ème siècle : Idéologie marxiste : internationalisme, collectivisme (communautarisme sourcilleux), haine de l’Occident, culte du parti. Idéologie fasciste : antisémitisme, sexisme, fascination pour la loi du plus fort, culte du chef. Et dans les deux cas, destruction du patrimoine culturel jugé non-conforme. Au 21ème siècle : L’une + l’autre trempées dans le fondamentalisme religieux , ça donne quoi ? Pour connaître la réponse : regarder, lire, écouter l’actualité internationale… Marie-Christine Bernard Mars 2015

Mises au point

Parmi d’autres… Le légitime souci de ne pas tomber dans les pièges tendus par l’extrême-droite ne doit pas nous rendre aveugles sur les problèmes concrets et réels posés par une minorité de soit-disant musulmans dont le comportement, comme les propos, a tout d’inquiétant. Refuser l’islamisation de l’espace public n’est pas de l’islamophobie, pas plus que refuser sa catholicisation n’est de la cathophobie. C’est juste qu’on ne veut plus dans ce pays retomber dans les travers dont notre histoire regorge et qui ont conduit à des bains de sang, quand quelques-uns…en savoir plus

Pas de »mais »

Les réserves exprimées par certains autour de la liberté d’expression – les fameux « Oui, mais… » – me dérangent. Sauf incitations à la haine et à la violence, qui heureusement tombent déjà sous le coup de la loi, quelles pourraient être en effet les limites à mettre à la liberté d’expression, et au nom de qui et de quoi ? Soit on s’accorde le droit de se moquer de toutes les religions et de ce qu’elles sacralisent, soit on s’interdit de se moquer d’aucune… Mais où s’arrêtent les limites…en savoir plus

Nécessaire colère ?

Un ami qui me veut du bien me conseillait récemment d’apprendre à me mettre en colère… Il s’étonnait de ma quasi-obsession à trouver des raisons de pardonner a priori aux autres les travers dont je fais parfois les frais et dont ils n’ont, la plupart du temps, pas du tout conscience. Est-ce un bien est-ce un mal que de réagir ainsi, demande le Sage ? C’est que je ne le fais même pas par une sorte de largesse d’esprit qui m’honorerait ! Mais parce que je vois assez vite l’enchainement…en savoir plus

Anachronismes

Serait-ce trop demander aux médias et internautes qu’ils cessent de faire constamment référence aux croisades et aux guerres de religions qui ont secoué l’Europe de jadis pour sembler relativiser le terrorisme islamiste d’aujourd’hui ? Certes, le point commun est la prétention de défendre une conception de Dieu en massacrant les tenants d’une autre. Que les combattants soient parfois sincères ne les empêche pas d’être aveugles et stupides. C’est une constance dans l’histoire de l’humanité : les conflits font feu de tout bois, et le prétexte religieux offre un alibi bien…en savoir plus

Un cartable lourd d’absurde consumérisme

Certains enseignants semblent chercher consolation et réassurance dans le peu de confiance qu’ils ont en eux, dans le système éducatif, dans leur légitimité, que sais-je encore, en exigeant des enfants – et donc des parents – de plus en plus de fournitures scolaires. Ainsi, ici en CP, 100 pochettes plastifiées dès le jour de la rentrée ; là, en CE1, des cahiers de 200 pages ; là-bas, en maternelle, un paquet de lingettes en plus du paquet de mouchoirs dans chaque cartable… C’est le pompon, ça, les lingettes ! Un…en savoir plus

Le mépris mène dans le mur.

Quand les grands médias cesseront de traiter de haut la France profonde, celle des kermesses et de l’accordéon, des fêtes de familles sans chichi et des fanfares municipales, celle des terroirs et des villages même pas touristiques, celle qui préfère parler français que franglais, qui n’a que faire des stars d’Hollywood , qui soigne son jardin et accueille ses voisins, qui essaie d’être honnête et ne vise pas la gloriole télévisuelle, et qui ne comprend pas pourquoi ses peurs du lendemain seraient moins importantes que les certitudes assénées des bien-pensants….en savoir plus

Cathos, pas marteaux…

Rappel à l’attention des cathos et accessoirement de ceux qui en parlent. Faire partie des catholiques (et je suis concernée moi aussi) : – ne les conduit pas à devoir se sentir obligés de partir à l’assaut contre tout ce qui ne se définit pas comme tel. – ne les protège pas contre leur propre part de bêtise, d’arrogance et d’erreur d’appréciation. – ne leur impose nullement la pensée unique, la sensibilité unique, le point de vue unique. – ne signifie pas qu’ils soient arrivés à un point d’excellence morale…en savoir plus

Les grands-mères valent mieux que ça !

Une marque de café a décidé, il y a quelques années, d’inventer la fête des grands-mères pour booster ses ventes du produit du même nom. Une fête commerciale de plus donc, qui n’a jamais caché sa visée publicitaire d’ailleurs. Et comme des moutons les medias et nombre de quidams se sont engouffrés dans le tunnel et nous bassinent avec cette pseudo-fête, s’étonnant au passage que la fête des grands-pères rajoutée après coup pour faire équitable ait trouvé moins d’échos. C’est navrant de naïveté ! Et nous voilà sommés de choisir…en savoir plus

Ambivalence

Une fois de plus, j’utilise internet pour alerter contre ses points aveugles. Un peu comme ceux qui utilisent le français pour défendre leur langue régionale. Il faut parfois en passer par ces apparentes contradictions pour se faire entendre. Ainsi il est de bon ton, et pas seulement dans les médias qui s’en servent abondamment, de parler de l’internet en sens unique, en en vantant exclusivement les avantages. Et pourtant… L’internet favorise les mobilisations pour les grandes causes ? Il mobilise avec la même efficacité les foules pour les causes toxiques….en savoir plus

Religion et République

Lutter contre l’invasion de l’obscurantisme à caractère religieux est un devoir de la République. La religion instituée avec ses croyances collectives, ses dogmes, son organisation institutionnelle, son rapport social au temps, à l’espace, aux objets, ses démêlées internes avec la raison commune, bref, « la religion » quelle que soit sa tradition, est une chose. La foi est d’un autre ordre. Que la religion, telle qu’ici définie, soit circonscrite à la vie privée des citoyens, libres de s’inscrire ou non dans une de ses organisations, qui s’en plaindra ? A…en savoir plus

Familles bien mal défendues !

Ils semblent déchainés. Ils s’amusent follement. En chantant des mots qu’on croyait oubliés, des mots qui renvoient à un autre temps, pleins d’une imagerie que l’on pensait brûlée à jamais sur notre sol de France. Des mots, des images, et des peaux de banane agitées joyeusement pour accompagner la ritournelle. Les gamins qui hurlent des propos racistes à l’encontre de Madame Taubira lors de son déplacement à Angers sont entourés d’adultes, dont leurs parents, venus là pour, selon eux, défendre LA famille. Et ces adultes se taisent. Pas un pour…en savoir plus

Y’en a que ça défrise !

Ainsi, d’aucuns se plaignent déjà du pape François… Il paraîtrait qu’il serait trop « pastoral » ! Entendons : « pas assez dogmatique ». Qu’il prêcherait comme « un curé de campagne » (sic), pas comme un vrai théologien qu’il est censé être, ce qui, au passage, est de la part des critiques, insultant, non seulement pour le pape mais aussi pour les curés de campagne ! Qu’il désacraliserait la fonction papale à force de jouer la simplicité ! Et j’en passe… Je pense que devant Jésus de l’Evangile, les mêmes auraient…en savoir plus

Lampedusa

Déjà ce drame survenu au large des Côtes de Lampedusa nous plonge tous dans la consternation. On devine la désespérance retournée en fol espoir qui a poussé ces gens dans les griffes de passeurs criminels, sur des embarcations de fortune, vers la mer ouverte comme un gouffre, dans la nuit, dans le froid, dans l’incertitude la plus totale. Ces gens sont des gens comme nous. Nous aurions pu être à leur place. Nous aurions pu tenter l’impossible, nous jeter dans l’inconnu, jouer notre peau jusqu’au déraisonnable. Croire à notre étoile,…en savoir plus

Savoir libère

Lutter contre l’obscurantisme, qui est une insulte à la capacité humaine d’intelligence c’est, a minima : – savoir qu’on peut manger de tout, tous les jours, qu’il ne tient qu’à nous d’en décider, selon notre santé, celle de notre porte-monnaie, celle de notre vie sociale, celle de notre vie spirituelle : du poisson et du cochon, des crustacés et des tartines, du couscous et des pizzas, des paëllas et des choucroutes, du fromage et des tajines, des champignons et des patates… On peut aussi boire tout ce qui se boit…en savoir plus

Con de mur !

Alors comme ça, une partie des magistrats de mon pays trouve amusant d’afficher la photo des citoyens qu’ils n’aiment pas sur un mur dit « mur des cons » de leur local syndical. Il paraîtrait qu’un tel endroit est privé, et par conséquent hors d’atteinte de quelque protestation que ce soit. A l’heure où j’écris ce billet, le journaliste qui a pris la photo de cette ignominie est sur la sellette et risque d’être condamné pour manquement à la déontologie professionnelle. Pour tout ce petit monde clos de gens satisfaits…en savoir plus

Dérapage en vue

Le FN pourrait bien faire un carton aux prochaines élections. Le temps qu’on s’aperçoive que son programme est casse-gueule, le pays se la sera vraiment cassée, hélas ! Il a le vent en poupe et, si c’est navrant, c’était prévisible. Il continue d’engranger de nouvelles voix chaque fois que les bien-pensants du tout-médiatique refusent obstinément d’entendre le désarroi des personnes dont le chômage n’est pas le seul problème. Même s’il pèse dans la balance. Mais il faudra bien un jour parler de ce sujet sous-jacent à une multitude de petites…en savoir plus

Femmes hors-sujets

Fut un temps où certains régimes politiques étaient jugés encore plus infréquentables que d’autres au point qu’il n’était pas question de se compromettre avec eux. Jusqu’en 1992, par exemple, l’Afrique du Sud avait été interdite de compétition internationale en rugby à cause de son régime d’apartheid. Qui se souvient des mots de Renaud qui chantait, à la fin des années 80 (extrait de la chanson : « Dans ton sac ») : « Et j’ai pas touché tes clopes Tes Rothman j’ te les boycote Sauvagement Le tabac sud-africain Ça…en savoir plus

Gonflant !

La France de l’égalité, championne des inégalités. Délai de carence d’arrêt maladie pour les uns, pas pour les autres ; que certaines entreprises du privé ont les moyens de prendre en charge, pas les autres, majoritaires ; certains agriculteurs vivent de subvention à 75%, d’autres de minima en trimant 15 heures par jour ; l’électricien débutant sur un tournage de film, s’ouvre des droits au chômage en quelques semaines, et pour un temps très correct, assimilé qu’il est aux « artistes », quand d’autres… Dans les débats, le mot «…en savoir plus

Vraix-faux cathos sur le retour

Qui sont-ils ? D’où viennent-ils ? Que cherchent-ils ? De qui sont-ils les sbires ? Pour qui, pour quoi roulent-ils ? Qui ? Mais tous ces gens qui s’infiltrent aujourd’hui dans la moindre réunion de paroisse, dans les rangs des conférences, dans les allées des colloques, dans les sacristies, dans les chœurs, dans les nefs et dans les blogs pour épier, traquer, invectiver, mais surtout trier. Car leur obsession c’est de faire le partage net et sans bavure entre les vrais catholiques et les autres. Pour définir un vrai catholique,…en savoir plus

Le plein emploi du tout-bitume

« Ça va créer des emplois ! » La voilà, la formule magique agitée à la barbe des foules pour justifier tout et n’importe quoi. De la construction d’un aéroport inutile, à l’exploitation aveugle du gaz de schiste, en passant par on ne sait quel « grand » projet comme l’obtention de l’organisation des JO (les londoniens comprendront) ou le développement quasi industriel du tourisme de neige. En suivant l’étroite logique sous-jacente, on peut soutenir qu’on obtiendrait une situation de plein emploi juste en décidant de tout détruire : les…en savoir plus

Trop rire n’est pas drôle

La question est moins « Peut-on rire de tout ? » On connait la réponse, qui vaut ce qu’elle vaut : « Oui, mais pas avec n’importe qui ». La question serait plutôt : « Est-on obligé de toujours rire de tout ? » Lorsque caricatures, sketches, chroniques « décalées », imitations et autres clowneries, font preuve d’un minimum d’intelligence, « d’esprit », passe encore. Mais le robinet médiatique nous déverse tant de misère comique qu’on en reste pantois. Et comme la concurrence est rude, le niveau baisse… parce qu’il…en savoir plus

Coup de boule ruineux

Devant le Centre Beaubourg, est érigée (grâce à nos impôts…) une statue de 5 m de haut représentant le fameux coup de boule de Zidane contre Materazzi, lors du mondial de foot en 2006. La statue est l’œuvre de Adel Abdessemed, sculpteur algérien, par ailleurs talentueux, mais là n’est pas le problème. Le problème, c’est ce qu’exprime un tel choix et ce qu’il risque bien de produire comme effet. Car cette statue se trouve là pour être vue par tous ceux, – et ils sont nombreux, et ils viennent du…en savoir plus

Au Pakistan…

Elle s’appelle Rimsha. Elle a une douzaine d’années. Elle est pakistanaise. Surtout, elle est chrétienne. En ramassant des détritus, elle aurait brulé par inadvertance des pages détachées d’un manuel scolaire parlant d’islam. Immédiatement accusée de blasphème, elle a été brutalement arrêtée et emprisonnée. Sa famille est terrorisée. Déjà, Asia Bibi, paysanne chrétienne gît dans une prison pakistanaise depuis des mois, pour avoir, soi-disant, insulté le « prophète » Mohamed. La loi anti-blasphème est redoutable, d’autant qu’elle est instrumentalisée sans vergogne. Minoritaires – 5% de la population – dans un Pakistan…en savoir plus

Circoncision

Le tribunal de Cologne a jugé, le 26 juin dernier, que la circoncision sur les mineurs relevait d’une atteinte à leur intégrité physique en raison de son caractère de blessure corporelle irréversible infligée à leurs dépens. Juifs et Musulmans protestent vigoureusement, les uns affirmant, bible à l’appui, qu’il s’agit d’un devoir ; les autres plaidant plutôt la coutume ancestrale ; les uns et les autres, rejoints par des chrétiens, estimant que ce jugement est de toute façon une atteinte à la liberté religieuse. Mais tous cela mérite discussion. Car la…en savoir plus

Pâques en chocolat

Les fêtes de Pâques se sont laïcisées en devenant pour une part les vacances de printemps, et pour une autre part, une orgie de chocolats. Je passe sur les vacances. Sur le chocolat, je note que l’œuf, symbole du mystère de la vie donnée pour éclore, et de l’abîme philosophique posée par le zéro mathématique – de la poule et de l’œuf, lequel déboula en premier ?- l’œuf donc s’est fait poule, puis lapin gambadant, parce qu’il appartient traditionnellement à la basse-cour, et encore canards et poissons, pour aujourd’hui illustrer…en savoir plus

Argent

Les patrons sont des personnes à la tête d’unités de production de biens ou de services. Ils dirigent une équipe, coordonnent l’activité, trouvent des marchés, cherchent à développer leur boite, etc. Certains sont patrons de filiales de grands groupes, d’autres ont créé ou repris une affaire à leur compte. Le cercle des « grands patrons » reste très étroit et il n’est pas du tout représentatif du monde des entrepreneurs et dirigeants qui tissent l’activité économique de notre pays. C’est pourtant toujours les quelques têtes d’affiche mondialement connues qui sont…en savoir plus

Voleurs

A parler autour de moi du cambriolage dont ma maison a été l’objet, j’ai soudain pris conscience de deux choses : beaucoup ont été victimes de la même mésaventure, au point que je me demande si l’on ne s’achemine pas vers une société où une moitié de la population volerait l’autre moitié ; la seconde, c’est qu’on peut être victime d’un vol avec effraction même quand on ne possède rien de valeur, ce qui est mon cas. Et pourtant, la perte de mon ordinateur de travail, d’un dossier important, les…en savoir plus

C’n’est pas marqué « citron » !

Ras le bol de cette habitude qui se répand de considérer l’autre comme un instrument de sa propre promotion sociale éventuelle. Elle se déroule à peu près toujours de la même façon : quelqu’un vous aborde – et l’image de l’abordage convient bien ! – et sans plus de formalité, expose son problème (de carrière) sans détour, puis exige que vous mettiez votre compétence supposée à son service sans plus attendre, et sans discussion. Il ou elle tente alors de vous arracher par bribes carnet d’adresse, savoir-faire, projets, dans l’objectif…en savoir plus

Méditation, piège à c… ?

Au risque de la grossièreté, le titre de mon coup de gueule du moment s’impose pourtant à la lecture d’un reportage sur la nouvelle mode dans les grandes entreprises : proposer des stages de méditations animés par des moines bouddhistes et des sophrologues de tout poil ! Cela me fait l’effet d’un coup de massue : la méditation, cet art de l’intériorité, ce chemin de libération, cette ouverture vitale vers le cœur de notre mystère, la méditation est en passe d’être instrumentalisée par l’homo economicus, recyclée dans le circuit du…en savoir plus

LA Règle d’or

« Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le vous-même pour eux » Rappel : cette parole est attribuée à Jésus, le Christ. Elle se trouve dans l’Evangile selon Saint Matthieu, au chapitre 7, verset 12 et, sous une autre version, dans l’Evangile selon Saint Luc, au chapitre 6, verset 31. Cette phrase est appelée depuis la nuit des temps LA REGLE D’OR. Qu’on se le dise ! Elle ne concerne ni la dette, ni la crise économique, ni la folie financière, ni les enjeux électoralistes…en savoir plus

Politique et bien commun

Plus qu’un désarroi : un véritable découragement non dénué de dégoût. On aimerait bien pouvoir démentir sans réserve le « Tous pourris » qui monte sur les lèvres de tant de nos concitoyens, en passe de devenir de futurs abstentionnistes. Et pourtant, ils y sont attachés à la démocratie ! Et à la liberté d’expression qui va avec ! Et au respect de la vie privée ! Ils voient avec une cruelle lucidité leur responsabilité de citoyen et savent qu’à ce titre ils doivent s’engager, au moins en allant voter….en savoir plus

Des vaches « humanisées ?

Silence radio… Et pourtant, la nouvelle, – qui n’a rien d’un scoop mais qui a le mérite d’être exposée clairement dans le journal La Croix par exemple du 22 avril 2011 – aurait du faire sortir de leurs gongs tous les comités d’éthiques de la planète, les sages théologiens moralistes, et les hautes instances de vigilance morale, chrétiennes en particulier. Le code génétique des vaches est maintenant modifié dans plusieurs pays dont la Chine : « au stade embryonnaire, les chercheurs introduisent des morceaux de chromosomes humains capables de déclencher…en savoir plus

Folie destructrice

Combien de centrales risquent-elles de devenir incontrôlables pour des raisons d’obsolescence, de chaos climatique, de folie terroriste, d’incompétence humaine, de négligence, d’acte de malveillance ? Quand on constate que le pays le plus pointu en matière de technologie, le plus préparé aux secousses telluriques, le plus zen dans son rapport au tragique, est en plein désarroi devant ce qu’il a provoqué. Car contrairement à ce qui se dit ici où là, la catastrophe n’a pas pour cause principale le raz-de-marée qui a fait suite au séisme. C’est là cause seconde…en savoir plus

La Bible n’est pas le Coran

« Il se trouve des appels au meurtre aussi dans la Bible ! » Cette remarque, je l’ai souvent lue ou entendue venant de chrétiens bien intentionnés voulant relativiser le fait que le Coran contient des sourates très agressives. L’intention est louable qui consiste à mettre en avant d’une part, que l’Islamisme n’a pas le monopole de la violence, et que, d’autre part, les Musulmans peuvent être des personnes éclairées et pacifistes. Et cela est vrai. Il reste que les chrétiens n’ont pas du tout le même rapport à la…en savoir plus

Noël sans trace de Noël ?

Ainsi, la tendance est à interdire les crèches sur les places publiques, voire les sapins enguirlandés, comme le sont déjà les vœux de bonnes fêtes de Noël échangés sur les lieux de travail. « Fêtes de fin d’année », à la rigueur, comme les vacances devenues elles-aussi « de fin d’année ». Il va donc de soi que le 25 décembre est un jour absolument comme les autres. Qu’il n’y a donc lieu ni de faire un bon repas, ni de s’échanger des cadeaux, ni d’évoquer une quelconque raison de…en savoir plus

Confiance ?

L’homme qui se tient ce jour-là assis en face de moi, de l’autre côté de la table de travail, est non seulement blessé, il est comme défait. Son alter ego, directeur comme lui d’une filiale de cet important groupe industriel, était, du moins, le croyait-il, son ami : même âge, même milieu, quasiment même parcours et un goût commun pour l’art et la bonne chère. Ils en ont partagé, des bons moments ensemble ! Avec épouses et enfants, ils sont même partis ensemble aux sports d’hiver il y a deux…en savoir plus

Qui décide ?

Déjà, les terres agricoles disparaissent par milliers d’hectares chaque année, sous le béton et le macadam. Rappels : la terre – la bonne vieille terre dans laquelle on sème, on plante – est notre terre nourricière, elle sait produire ce qu’il nous faut pour vivre grâce à une alchimie d’éléments organiques, d’eau et de soleil, sur laquelle les scientifiques n’ont levé qu’un tout petit coin de voile ; l’alimentation produite artificiellement (hors-sol !) ne remplace pas, en tous les points, la production naturelle accompagnée par la main humaine ( qu’on…en savoir plus

Contre les amalgames

Si les journalistes de tous bords – chroniqueurs, analystes experts ( !) – pouvaient éviter de parler de « communauté » à tout bout de champ, cela éviterait bien des dérapages. J’ai entendu l’autre jour à la radio que la « communauté » catholique avait pris position sur un sujet d’actualité à travers la parole d’un évêque. Mais où elle est LA communauté catholique ? Il se trouve que, catholique pourtant, je ne partageais pas l’avis de cet évêque bien que j’aie apprécié qu’il s’exprime. Me trouver contre ma volonté…en savoir plus

Pendant ce temps, le pétrole…

Pendant ce temps, le pétrole continue de s’écouler à grands flots dans le Golfe du Mexique. L’équivalent de 4 Erika par jour depuis des semaines, sans solution en vue. Du pétrole par milliers de tonnes. Du pétrole qu’il ne suffira pas à la vie d’un homme pour voir disparaître des plages. Tout ça parce que le forage est hors d’accès humain, à 2 500 mètres sous la surface, là où plus rien n’est sous contrôle : ça passe ou ça casse…et ça a cassé. Le niveau de parole des «…en savoir plus

Scandales

Certes, la pédophilie ne concerne qu’une infime minorité de prêtres et la grande majorité d’entre eux accomplit un travail remarquable, fait preuve d’un courage et d’un don de soi pour la cause de l’Evangile qui méritent respect et reconnaissance. Difficile cependant, après des mois de révélations successives sur ce scandale, de ne pas laisser éclater un coup de colère. Mais contre qui ? Contre le système ecclésiastique qui a couvert pendant un trop long temps ces sales affaires ? Oui. Contre une certaine étroitesse cléricale forcément aveuglée par ses œillères…en savoir plus

Main sur le coeur

Le cœur y est, cela ne fait aucun doute : l’éminent professeur chirurgien qui s’exprime ce matin sur la radio est un cardiologue engagé. Il annonce la semaine de mobilisation en faveur de la recherche sur les maladies cardio-vasculaires, opération orchestrée par la Fédération Française de Cardiologie qui, on s’en serait douté, a besoin d’argent pour poursuivre ses recherches. Soit. Il semble difficile de se laisser aller à un coup de colère contre ce qui ressemble à un geste humanitaire, la main sur le cœur. Et pourtant ! On apprend…en savoir plus

Violence

Vingt-trois suicides, plus une tentative connue, depuis janvier 2008, dans une même entreprise ! Et il se trouve encore quelque personnalité pour invoquer la fragilité des personnes comme principale cause de cette hécatombe. Dans quel monde sommes-nous ? L’être humain est une force fragile, une puissance de vie étonnante, un potentiel de créativité indéniable, mais qu’un souffle peut cependant éteindre. Il est équilibre toujours précaire : c’est sa grandeur et sa fragilité. Qu’un environnement – naturel, ou affectif, ou de travail – déchire la possibilité même d’un équilibre, et l’humain…en savoir plus